Accueil > Dominique Asselineau nous a quittés

Dominique Asselineau nous a quittés

Handicap 
dimanche 21 janvier 2018, par Dominique Dervieux

Un vieil ami nous a quittés : c’est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès de Dominique Asselineau, âgé de 62 ans. Il s’est éteint le 17 janvier dernier à l’hôpital de Nevers des suites d’une grippe et de problèmes pulmonaires.

Dominique a rejoint l’Association Échiquéenne Pour les Aveugles (AÉPA) en 1973 ; en 1975, il arrive à Paris pour poursuivre ses études et intègre le club d’échecs de Paris et c’est là que j’ai fait sa connaissance. Puis au début des années 80 il entre au CA qu’il ne quittera qu’en 2012.

Dominique était un membre très actif en temps que joueur ; il a participé à presque tous les championnats et tournois pendant près de 40 ans. Mais c’est surtout son action au sein du CA sur laquelle je voudrais m’attarder.

En tant qu’informaticien, son apport à l’AÉPA a été énorme :

- il a d’abord géré le classement par points pendant près de trente ans jusqu’à notre passage au Élo ;

- il s’est occupé du fascicule technique et a informatisé la production de la revue, facilitant ainsi au maximum le travail de l’impression par l’AVH, évitant ainsi de nombreuses erreurs ;

- il a créé la version numérique de la revue que beaucoup reçoivent aujourd’hui par mél ;

- il a créé le site Internet de l’association ;

- enfin, et c’est sa dernière grande contribution, il a créé le logiciel EmailChess dont tant de joueurs sont utilisateurs.

Dominique était également doué d’une mémoire extraordinaire ; je suis bien souvent resté dans le vague sur les dates au long de ces lignes ; lui aurait été précis ; il connaissait l’histoire de l’association sur le bout des doigts.

Adieu Dominique, tu nous manques, tu nous manqueras encore longtemps et nous ne t’oublierons pas.

-----

Je vous mets dans le portfolio :
- Une photo de Dominique prise à Saint Germain en 2013
- Une Photo où on le voit jouer contre André à Saint Germain en 2013
- Une photo où on le voit jouer contre Fred à Arras et au deuxième plan Bernard contre Jean-Louis.

"Je suis bien triste, Dominique était non seulement d’une grande gentillesse mais aussi d’une grande modestie. Nous perdons un être cher. Je suis plus que triste." Alain Hervais

"C’est une très grande perte pour nous tous . Le meilleur hommage que l’on puisse lui rendre est de faire que Emailchess survive."
Bernard Duthoit

"Le destin est parfois d’une cruauté sans nom. Je partage le vœux de Bernard que cet œuvre majeur pour notre secteur survive. Personnellement , je garderai en mémoire l’image d’un homme sérieux,brillant et sympathique."
Frederic Loyarte

Portfolio

facebook ffe twitter ffe Suivre la vie du site