Accueil > Interview et vidéo de Yann Harmand

Interview et vidéo de Yann Harmand

Handicap 
mardi 10 septembre 2013, par Sylvain Ravot

Interview de Yann HARMAND, présent à Nancy 2013

SR : Bonjour Yann, peux-tu te présenter ?

YH : Je m’appelle Yann HARMAND, ingénieur ENSEM (école nationale supérieur d’électricité et de mécanique), embauché par le groupement EDF depuis 1998. Ma pathologie handicapante se nomme IMC (infirme moteur cérébral). J’ai bientôt 42 ans, le 3 janvier donc si vous voulez me faire un cadeau vous pouvez ! (rire)

Depuis combien de temps joues-tu aux échecs, dans quel club évolues-tu ?

A l’âge de 13 ans j’ai appris à jouer aux échecs grâce à mon père. Mon 1er club était BOIS-COLOMBES. J’ai privilégié mes études, qui m’ont acheminé à la situation actuelle. Aux échecs actuellement je joue à STANISLAS Echecs à Nancy : le meilleur club !

Mais il y a 10 ans j’étais dans le plus grand club de France : l’Echiquier Nancéien. Ce dernier est maintenant morcelé en 8 clubs pour cause de tensions politiques, ce qui est dommage car le jeu d’échecs reste un jeu, accessible à tous.

Tu as joué l’open C à Nancy, pour toi que représente un championnat de France à domicile ?

C’est la 1ére fois que je fais le championnat de France de ma vie pour la simple raison qu’il ne fallait gérer aucune logistique hors tournoi (hébergement, trajet, etc...). Cela permet de rencontrer différents joueurs hors de ma région.

Tu as marqué 4 points 11, je crois que tu espérais mieux ?

A mon humble avis, mes 4 pts ne reflètent pas mon vrai niveau. J’espérais marquer 6 pts minimum en très bonne condition mentale.

Quelqu’un t’aide durant les parties, peux-tu nous expliquer comment ça se passe ?

Dans ma vie quotidienne, grâce à la loi 2005 en faveur des personnes handicapées, j’ai réussi à avoir 3 contrats à temps plein d’aide humaine. C’est-à-dire que j’ai 3 auxiliaires qui m’accompagnent toute la journée, en particulier sur mes activités sportives. Tout particulièrement à des tournois d’échecs.

Celui qui est avec moi déplace les pièces et note les parties. Et j’appuie sur la pendule (pour pas perdre de temps ! (rire)). Mon rêve est de trouver le moyen pour faire tout seul ces gestes, comme une personne normale, mais hélas je n’ai trouvé que ce moyen pour avoir le même traitement qu’un joueur lambda.

Pour info j’ai créé un ordinateur qui me sert de "caisse à outil" pour travailler dans mon entreprise. Je n’ai pas besoin de mes auxiliaires pour le faire. Par exemple quand une nouvelle auxiliaire ne sait pas jouer aux échecs il faut que je la forme sur le terrain et cela me trouble.

Quel est le prochain grand tournoi que tu as prévu de jouer et quels sont tes projets pour la nouvelle saison ?

Tous les 2 ans je participe au tournoi du Cap d’Agde. D’ailleurs, vous pouvez le demander à Aurélie Dacalor ou à Karpov ! (rire)

Je crois qu’il y a des preuves à l’appui ! Mais hélas cette année j’ai décidé de faire le tournoi de la Bresse avec mon club !

As-tu autre chose à ajouter ?

Je voudrais instaurer un règlement spécifique pour les joueurs qui ne peuvent pas toucher les pièces, par exemple "pièce dite pièce à jouer", etc.

Merci Yann et à bientôt !