Accueil > Commission Handicap > Communiqués > Mieux connaître la commission handicap

Mieux connaître la commission handicap

Communiqués
jeudi 9 octobre 2014, par Redaction FFE

QUESTIONS

à Frédéric LOYARTE, Directeur National du Handicap

Quelles sont les missions de la Direction Nationale du Handicap ?

La mise en place d’une commission suivie par la création de la direction nationale du handicap était une volonté forte de la nouvelle équipe fédérale. L’un des principaux objectifs est l’accueil et l’inclusion des personnes handicapées dans les clubs et les compétitions d’échecs. Il s’agit également de recenser et de coordonner les actions de développement qui existent déjà en faveur des personnes handicapées. Chaque initiative locale devra être encouragée. Pour cela, des référents régionaux seront nommés pour encouragé et coordonner les initiatives locales.
Les points techniques sont étudiés par la Commission Handicap qui est très dynamique. Elle travaille notamment en collaboration avec la Direction Nationale de l’Arbitrage et avec la Commission Technique à l’ajustement de nos pratiques en tenant compte des différents types de handicap.

Et plus particulièrement pour le secteur des non – voyants ?

Ce public spécifique a déjà su mettre en place avec succès son organisation propre. Nous allons bien évidemment, effectivement leur apporter une aide spécifique. L’A.E.P.A. à besoin d’une collaboration plus étroite avec la F.F.E.
Une des premières mesures, que nous avons mis en place concerne le matériel en achetant des jeux et des pendules spécifiques. Les joueurs déficients visuels, les clubs, les comités et les ligues pourront ainsi en acheter à moindre coût. Néanmoins, un travail de communication important reste à mener afin de trouver la bonne adéquation entre la demande et une offre adaptée.
Ces aspects purement matériels ont une grande importance dans l’optique des conventions d’accompagnement éducatif que L’A.E.P.A souhaite mettre en place dans les établissements spécialisés.

Le jeu d’échecs est de plus en plus présent en milieu scolaire, les élèves handicapés, notamment les scolaires non-voyants, bénéficient-ils de cette dynamique ?

Oui ! C’est également un axe de développement porteur pour notre secteur, grâce au dynamisme de quelques pionniers notamment sous l’impulsion de Christophe Leroy.
De nombreuses expériences concluantes ont été menées dans le Lyonnais avec des jeunes porteurs de handicap divers.
Adrien Hervais qui fait bien sur partie de notre équipe a également beaucoup œuvré pour le développement dans des structures pour jeunes non-voyants.
Comme dans tout nouveau secteur, la mise en place se fera petit à petit, une intervention régulière a déjà vu le jour en Gironde, au centre Alfred Peyrelongue, grâce au dynamisme des bénévoles du petit club d’Ambes.
Ces exemples et ces premiers succès encouragent notre nouvelle DNH à poursuivre cette politique aussi novatrice que prometteuse pour le développement de notre sport.

On parle depuis longtemps d’un projet d’équipe de France des non-voyants...

Effectivement ! Aujourd’hui c’est une réalité et c’est une des mesures-phares de notre action auprès des non-voyants. La création d’une véritable équipe de France. Certes, des joueurs non-voyants participaient déjà à des compétitions internationales, mais là ça va rendre les choses beaucoup plus officielles. Nous avons créé un groupe France de sept joueurs qui bénéficie d’un suivi et de séances de travail par SKYPE avec comme entraîneur le GMI Todor Todorov. Au sein de ce groupe, on sélectionnera les membres de l’équipe de France. La première compétition officielle à laquelle a participé cette équipe nouvelle équipe de France fut le trophée des six nations à Ostende en décembre 2013. Leur victoire héroïque, restera longtemps dans nos mémoires comme l’une de nos premières grandes joies.

Après plus d’une année d’existence, quelles sont les actions mises en œuvre par la DNH et celles à venir ?

Vous l’aurez compris, le chantier ouvert est immense, et les résultats les plus marquants apparaîtront sur le long terme.
Nous avons ouvert ce site Web, qui a pour vocation d’être notre média officiel, on y trouve déjà pas mal d’informations, celle-ci a été remaniée et complété e grâce au travail de Georges Vasquez, membre de la commission. Il sera mis à jour regulièrement afin de devenir une boite à outils, à destination de tous les acteurs de notre fédération. On y trouvera également bien sûr toutes les dernières informations et initiatives.
Des fiches d’information sur l’accueil, selon les différents types de handicap, et un module de formation à destination des arbitres, entraîneurs, formateurs et dirigeants sont également à l’étude.
Les premiers textes réglementaires H01 et H0a garantissant l’accessibilité de nos compétitions aux personnes à mobilité réduite, ont été approuvés par le dernier comité directeur fédéral.
Un logo est désormais apposé à côté des clubs accessibles.
Ces mesures ont pour objectif de faciliter la résolution des problèmes d’accueil, notamment pour les interclubs. La DNH aura donc bien évidemment un regard et une mission de conseil pour la mise en œuvre de ces actions.
Nos travaux s’orientant dans le sens de l’information et de la structuration, nous souhaitons créer, en partenariat avec les ligues, des référents régionaux afin d’avoir une action proche du terrain.
En conclusion, souhaitons que, grâce à ces mesures, la saison qui démarre permette à chacun de pratiquer notre sport, dans un esprit d’équité quelques soit son handicap

facebook ffe twitter ffe Suivre la vie du site