Accueil > Témoignages et projets > Point de Vue sur … Clémentine Kruk !

Point de Vue sur … Clémentine Kruk !

Témoignages et projets
jeudi 19 mars 2015, par Redaction FFE

Clémentine Kruk
Je m’appelle Clémentine Kruk. J’ai quatorze ans et je suis en classe de troisième. Je vis près de Toulouse (Haute-Garonne). Je suis aveugle et malentendante, et pourtant malgré cela, jouer aux échecs est ma passion ! Ce n’est pas la seule activité que je fais : je joue du djembé, je fais de l’escalade et du ski l’hiver.
J’aime jouer aux échecs depuis mon enfance. Un jour, le club de Toulouse-Lardenne a fait une animation chez McDonald’s. J’y suis allée par curiosité et pour rencontrer d’autres passionnés d’échecs. Le virus des échecs m’a piquée et je me suis inscrite au club, dont je fais partie depuis presque trois ans.
Clémentine utilise un jeu d'échecs adapté lors d'une compétition.
Pour jouer, j’utilise un échiquier adapté : les cases noires sont surélevées par rapport aux cases blanches et un clou sur les pièces noires me permet de les différencier des blanches. Quant aux fous, cavaliers, tours, rois, dames et pions, ils sont assez différents pour que je les reconnaisse sans problème.
Au club, je prends des cours et je participe aussi à des tournois (normaux ou par Skype). Par exemple, en novembre 2013 et 2014, j’ai disputé le tournoi départemental d’échecs de Haute-Garonne et me suis qualifiée pour le régional. Ainsi, en février 2014 à Cahors, puis en 2015 à Saint-Sernin-sur-Rance, j’ai participé au tournoi régional. Je ne me suis pas qualifiée pour le national mais je suis loin d’être déçue. La bonne ambiance, l’entente entre les joueurs d’un même club, le fait de jouer aux échecs sans que mon handicap me gêne, voilà ce que j’ai aimé. Chaque compétition est un moment inoubliable pour moi.

Propos recueillis par Nicolas Sanchez, responsable formation jeunes à la Maison des Echecs de Toulouse Lardenne

facebook ffe twitter ffe Suivre la vie du site